Glossary

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

ABS

L'Acrylonytril Butadiène Styrène (ABS), est un plastique de la famille des thermoplastiques qui permet d'allier de bonnes qualités thermiques, mécaniques et électriques. Les thermoplastiques sous l'action de la châleur fondent et reprennent leur rigidité en refroidissant. Cette propriété permet de les recycler sous forme de matière première.

Acidité du papier

Acide : composé chimique qui dégrade par oxydation les fibres d’un papier. On évalue l’acidité du papier par la mesure de son pH. Un papier est protégé par un pH > 7, issu d’une réserve alcaline.

Alcalin

Se dit d'un produit dont le pH ( mesure de l'acidité) est supérieur à 7. Synonyme : basique.

Altuglas®

C'est une marque déposée de polyméthacrylate de méthyle (PMMA). C'est un matériau thermoplastique transparent et rigide très recherché pour sa nature incolore et sa limpidité exceptionnelle. Inerte il est particulièrement apprécié poour le soclage des collections. Du côté des normes, l'Altuglass®est conforme à la norme ISO 7823.1 - 1998 (CN) ou ISO 7823.2 - 1997 (EX). Propriété optique : il possède un indice de transmission de la lumière de 92% pour une épaisseur de 3 mm (norme DIN 5036). Vieillissement : il a un excellent comportement face au vieillissement naturel. Film de protection : les deux faces de ce PMMA sont protégées d'un film de polyéthylène (à retirer avant utilisation). Recyclage : il est facilement recyclable, ses chutes peuvent être incinérées.

Azurants optiques

Composés synthétiques ajoutés à la pâte ou déposés en surface du papier pour en accroitre la blancheur ; ces additifs n’ont pas de couleur propre, mais ils possèdent la propriété de transformer sous certaines conditions la partie des rayons u.v. invisibles à l’œil en des rayons bleus visibles. Ils sont en général très photo oxydables (dégradés par la lumière) et nuisent à la permanence du papier. Les azurants optiques peuvent migrer avec l’eau, et donc il faut s’assurer qu’ils ne soient pas présents dans les papiers buvard de restauration. Un contrôle visuel peut être fait avec les lampes U.V.

Caoutchouc

Substance élastique et imperméable provenant de la coagulation du latex de certains arbres. Des caoutchoucs sont produits artificiellement à partir de dérivés du pétrole. Le caoutchouc est polymérisé en lui incorporant du soufre ( la vulcanisation) afin d’améliorer sa résistance tout en lui conservant son élasticité. Ses emplois sont multiples.

Cellulose

Matériau constitutif des plantes se trouvant dans les fibres des végétaux. Substance organique de la famille des glucides. Les fibres de cellulose constituent la matière première principale du papier.

Classification au feu

M0 : incombustibles
M1 : non inflammables
M2 : difficilement inflammables
M3 : moyennement inflammables
M4 : facilement inflammables
M5 : très facilement inflammables

Epoxy

Contraction de : époxyde. L'époxyde est un groupement chimique qui donne son nom à des molécules ou monomères époxyde puis par extension aux polymères polyépoxyde. Les polyépoxydes sont couramment utilisés comme peinture ou colle. Il présente des propriétés chimiques qui le rendent utile dans le domaine alimentaire et de la conservation. En effet, une fois "sec", il ne réagit plus avec l'oxygène et agit donc comme une barrière. Une fois "sec", il prend aussi une forme rigide, ce qui permet de l'utiliser pour renforcer les supports qui en sont enduits. La résine époxy est aussi utilisée pour la finition de sols industriels, décoratifs et aussi dans l'agro-alimentaire grâce à ses propriétés de résistance aux contraintes chimiques et mécaniques.

Fongicide

Substance qui s'oppose au développement des champignons ou qui les détruit. Ce type de produit est ainsi employé pour éliminer les moisissures.

Format normalisé

Pour les papiers à dessin, nous avons conservé en France les appellations traditionnelles dont l'origine provient des filigranes qui différenciaient au XVIIIème siècle les formats des papiers fabriqués à la forme à la main. Ainsi le Raisin (50 x 65 cm) se reconnaissait à une grappe vue en transparence, de même pour le Pot, Ecu, Couronne, etc... On utilise encore actuellement le format Jésus (56 x 76 cm), Double Raisin (65 x 100 cm), Grand Aigle (75 x 105 cm) et Grand Monde (80 x 120 cm). Depuis 1970, les normes DIN et AFNOR ont défini les formats utilisés pour les administrations, le dessin industriel et les papiers commerciaux. Le format de base est l'A0, équivalent à une surface de 1 m ² (841 x 1189 mm). Le format inférieur s'obtient en divisant par deux la longueur du format précédent. Ainsi la norme ISO 216 définit les formats suivants : A1 (594 x 841 mm), A2 (420 x 594 mm), A3 (297 x 420 mm), A4 (210 x 297 mm), A5 (148,5 x 210 mm), A6 (105 x 148,5 mm), A7 (74 x 105 mm), A8 (52 x 74 mm), A9 (37 x 52 mm) et A10 (26 x 37 mm).

Gampi

Fibres solides et brillantes, produit du papier fin, transparent et plutôt lustré.

Humidité Relative (HR ou RH en anglais)

Rapport de la quantité de vapeur d'eau contenue dans l'air par la capacité d'absorption en eau de l'air dans les mêmes conditions. Le taux d'humidité relative est ce rapport exprimé en pourcentage.

Joint plat poli (JPP)

Le verre nécessite après découpage un traitement de ses bords. Cette opération manuelle ou mécanique vise à améliorer la fonctionnalité du vitrage et à souligner son aspect. Nos verres sont façonnés Joints Plats Polis (ou JPP), ce qui signifie que les arêtes du verre sont abattues et qu'après satinage la tranche subit un polissage et devient brillante.

Kozo (mûrier)

Papiers représentant près de 80% de l’ensemble de la production des papiers japonais employés en conservation préventive. Le Kozo a la particularité d’être constitué de longues fibres qui donnent des papiers forts et résistants

Led

Diode électroluminescente (DEL, en anglais : Light-Emitting Diode, LED). Lumière qui ne dégage pas d’U.V., disponible en plusieurs températures de couleur (blanc chaud, blanc neutre, blanc froid). Faible dégagement de chaleur, durée de vie 50 000 heures en moyenne.

Lignine

Substance présente principalement dans les plantes servant à la fabrication du papier et dans quelques algues. Ses principales fonctions sont d’apporter de la rigidité, une imperméabilité à l’eau et une grande résistance à la décomposition naturelle. Cette substance offre une barrière de protection contre l’attaque microbienne du végétal. Elle est très photo-oxydable ce qui a pour conséquence la formation de composés acides qui attaquent la cellulose et crée un jaunissement du papier qui diminuera la lecture.

Lux

Unité de mesure de l’intensité de la luminosité (1 lux = 1 lumen par mètre carré). Lorsqu’on étudie les niveaux de lumière qui permettent de lire et d’étudier un document sans l’endommager, il est important de mesurer la lumière qui éclaire le document plutôt que l’énergie (exprimée en watts) émise par l’ampoule. Pour un dessin ou un document fragile, la norme est une exposition lumineuse de 150 000 lux/heure/an, c’est-à-dire un niveau d’éclairement mesuré en lux, proportionnel au nombre d’heures d’exposition, soit 150 lux X 1000 heures, ou 50 lux X 3000 heures (environ une année d’exposition, un musée moyen étant ouvert et « allumé » 10 heures par jour, 300 jours par an)

Matériau instable

Produit composé d'éléments chimiques qui évoluent avec le temps et dégagent des émanations gazeuses : on citera les photographies couleur, les films photographiques et le papier ordinaire. De mauvaises conditions ambiantes accélèrent ces réactions chimiques et, par conséquent, la dégradation des objets. Une des meilleurs illustrations de ce phénomène est le jaunissement du papier et des photos que chacun a pu un jour constater.

MDF

Le MDF pour Medium Density Fiberboard, est également connu sous la dénomination de medium. Les panneaux de MDF sont élaborés à partir de bois feuillus ou résineux (écorcés afin de réduire le taux de silice), réduits en copeaux à l'aide d'une coupeuse-déchiqueteuse. Après une opération de défibrage à chaud, le mélange collant, constitué de plusieurs composants dont un liant ou colle, un catalyseur et éventuellement d’autres adjuvants, est projeté en fines gouttelettes sur l’ensemble fibre + vapeur. À l'issue d'un séchage, la matière fibreuse est pressée en panneaux. Matériau industriel récent, le MDF présente de multiples avantages.

Mélaminé

Les panneaux de mélaminé sont des panneaux de bois revêtus sur les deux faces de papier décor imprégné de résine mélamine et répondent aux exigences de la norme NFB54-113 et de la nouvelle norme européenne EN14322-2004. Réaction au feu : pour les panneaux supérieurs ou égaux à 18 mm le panneau est classé M3. Cependant, ils sont également disponibles en classement M1.

M1

En France il existe un classement (Norme NF P. 92.507), composé de 5 catégories, qui définit la réaction au feu des matériaux : Elle va de M0 à M4, M4 étant le plus facilement inflammable et M0 le plus difficilement inflammable. Cette classification est établie par le CSTB. Elle correspond au temps de résistance d'un matériau à une température donnée. Un matériaux classé M4 va très vite s'enflammer et il y aura propagation du feu alors qu'un élément classé M0 va résister longtemps avant de commencer à se consumer. La combustibilité est la quantité de chaleur émise par combustion complète du matériau tandis que l'inflammabilité est la quantité de gaz inflammable émise par le matériau.

Mylard

Matière synthétique de polyester, utilisée notamment pour faire des films. Nom déposé

Papier Japon

La restauration des documents graphiques nécessite l’utilisation d’un papier à la fois très fin et résistant. Dans tous les ateliers, les restaurateurs connaissent les qualités du papier japon, originaire de l’Asie. Malgré son extrême légèreté, il offre cette capacité unique de résistance physico-chimique qu’aucun autre papier ne possède.

Papier neutre ou sans acide

Papier de conservation qui se caractérise par son pH neutre : 7, et qui ne présente pas d'acidité ou de basicité. Du carton neutre est aussi utilisé en conservation.

Papier permanent

Papier possédant une réserve alcaline afin de neutraliser l'acidification du papier. Attention, le papier permanent n'est pas neutre. Il existe également des cartons permanents.

Papier salé

Papier à partir duquel ont été réalisées les épreuves photographiques entre 1830 et 1870. L'image des épreuves sur papier salé est très instable, et de très grandes précautions doivent êtres prises pour assurer leur bonne conservation : les épreuves doivent être placées dans des pochettes en papiers neutre et des boîtes réalisées dans des matières inertes et sans acide.

Passe-partout

Carte ou carton formant une bordure autour d'une œuvre encadrée. Le bord de la fenêtre peut être à coupe droite ou biseautée. Il valorise et isole du verre le sujet, évitant ainsi une condensation dangereuse pour l'œuvre. Promuseum vous propose la réalisation de vos passe-partout ainsi qu'une gamme de cartons Artcare de conservation active grâce à la technologie Microchamber.

Permanence d'un papier

Définie selon la norme ISO 9706 qui spécifie les critères de permanence du papier exprimés en terme de : - force minimale mesurée par un test de résistance au déchirement, - quantité minimale mesurée en termes de réserve alcaline, de substances qui neutralisent l’action de l’acide (par exemple le carbonate de calcium), - quantité maximale de lignine mesurée au moyen de l’indice kappa. La norme également précise que le papier permanent doit être exclusivement fabriqué à partir de 100% de pâtes chimiques blanchies et qu’il n’est pas nécessaire d’utiliser des linters de coton comme matière première.

pH

Abréviation de potentiel d'hydrogène. Le pH est un coefficient qui exprime la concentration ou l'activité des ions hydrogène d'une solutions aqueuse. Une solution est acide si le pH est inférieur à 7, neutre s'il est égal à 7 et basique s'il est supérieur à 7.

Plastique

Matière composée de macromolécules, obtenus par polymérisation ou polycondensation, et susceptible d'être moulée ou modulée, le plus souvent à chaud et sous pression. Synonyme : Matière plastique.

PMMA

C'est un polyméthacrylate de méthyle (PMMA), un matériau thermoplastique transparent et rigide très recherché pour sa nature incolore et sa limpidité exceptionnelle. Inerte il est particulièrement apprécié poour le soclage des collections. Propriété optique : il possède un indice de transmission de la lumière de 92% pour une épaisseur de 3 mm (norme DIN 5036). Vieillissement : il a un excellent comportement face au vieillissement naturel. Film de protection : les deux faces de ce PMMA sont protégées d’un film de polyéthylène (à retirer avant utilisation). Recyclage : il est facilement recyclable, ses chutes peuvent être incinérées.

Polycondensation

Réaction chimique au cours de laquelle des molécules identiques ou différentes s'unissent pour former de grosses molécules, dites macromolécules, avec élimination de petites molécules résiduelles de la réaction (exemple : molécules d'eau, molécules de chlore...).

Polyéthylène

Matière plastique, polymère de l'éthylène, conseillée en conservation pour son inertie chimique et sa durabilité. Elle est par contre électrostatique et sensible à l'oxydation (UV). Le polyéthylène existe, entre autres, sous forme de films transparents, de mousses blanches ou noires. Deux matériaux sont très communs : l'Ethatoam® et le Plastazote®. Le premier est un produit extrudé non réticulé (mousse rugueuse) et le deuxième, est un produit expansé à microcellules réticulées (mousse douce).

Polyester

Composé synthétique, chimiquement inerte, très utile en conservation préventive (contact direct comme protection ou support). Il est notamment utilisé pour la fabrication de certains films transparents (Mylar, Melinex) et se retrouve sous forme de fibre pour des non tissés de type Hollytex. Cette matière est très stable dimensionnellement : elle est résistante à la traction et à la déchirure.

Polymérisation

Réaction chimique au cours de laquelle des molécules, dites monomères, s'unissent pour former de grosse molécules, ou macromolécules, dites polymères. Les monomères peuvent provenir d'un seul composé (homopolymérisation) ou de composés différents (copolymérisation).

Polypropylène

Matière plastique utilisée souvent sous une forme plus rigide que le polyéthylène pour la fabrication de pochettes pour le classement des négatifs ou des diapositives. Sous une forme encore plus rigide, il sert à la fabrication de boîtes ou containers. C'est un produit chimiquement stable.

Polystyrène

Matière plastique, polymère du styrène, utilisée en général sous forme expansée pour la réalisation d'emballages, de matériaux isolants, etc.

PVC

Le PVC ou chlorure de polyvinyle est une matière plastique chimiquement instable. Réaction au feu : il est M1 et répond aux normes des ERP. Par contre, il est à prohiber en conservation car il libère de l'acide chlorhydrique qui peut nuire aux documents notamment photographiques

RAL

Le système RAL, créé en Allemagne en 1927, est un système de codification des couleurs très utilisé en Europe (secteur industriel). Composé d'environ 200 couleurs, il attribue un code unique sur 4 chiffres à chaque couleur. Le premier chiffre désigne la teinte. Le système américain Pantone est quant à lui largement utilisé dans l'imprimerie, l'industrie textile et plastique et dans les arts graphiques. Malheureusement il n'y a pas de correspondance exacte entre les deux systèmes.

Réserve Alcaline

Substance introduite dans les papiers qui sert à neutraliser les polluants de l’air ambiant et qui les empêche de s’acidifier dans le temps. Le composé utilisé est du carbonate de calcium ou de magnésium. Les papiers avec réserve alcaline ou aussi dit « tamponnés » ont ainsi une garantie de plus grande longévité.

Stratifié

Un stratifié est un décor composé de plusieurs couches de papiers pressées entre elles, avec une feuille décorative imprégnée de résine mélamine en surface et un dos prêt pour encollage. Il est utilisé en décor de finition pour du mobilier. Il existe également en classement au feu M1.

Tyvek®

Tyvek® est la marque déposée d’un groupe de produits en feuilles, résistants et durables, composés de fibres de polyéthylène de haute densité. Propriétés : imperméabilité, fibres plus ou moins denses (types 10, 14 & 16), couleur blanche, insensibilité à l’humidité, résistance à la moisissure, au vieillissement, inerte à la plupart des produits chimiques organiques et inorganiques, y compris les acides, les bases et les sels.

UltraViolet (U.V.)

Radiation magnétique invisible à l’œil humain, qui a une longueur d’onde plus courte et une énergie plus grande que la lumière visible. Les rayons ultraviolets peuvent endommager de manière irréversible les dessins, estampes, documents d’archives et de bibliothèques.

Verre anti-reflet

Grâce à un traitement de surface totalement invisible pour conserver la qualité du verre ultra-clair, vos œuvres sont vues sans aucun reflet. Le verre se fait totalement oublier pour un effet vu à l’oeil nu.

Verre extra-clair

En y ajoutant divers produits lors de la fonte et en élevant la température, le traitement apporté à ce verre le rend plus transparent.

Verre feuilleté

Le verre feuilleté est un verre de protection conforme aux normes EN 12543. Il est composé de deux ou plusieurs vitrages assemblés entre eux à l'aide d'un ou plusieurs films de butyral de polyvinyle (PVB). Après la mise en place du PVB l'adhérence parfaite est obtenue par un traitement thermique sous pression. En cas de bris, le ou les films PVB retiennent les fragments de verre en place. L'épaisseur du verre et du film PVB donnent ses caractéristiques à chaque verre feuilleté. Nous utilisons régulièrement pour la fabrication de nos vitrines des verres 44.2 (deux verres de 4 mm et un film PVB de 0,38 mm) et 55.2.

Verre float (ou verre plat)

Le verre float flotte sur l’étain et on obtient ainsi une surface égale et parfaitement lisse. La vitesse de refroidissement détermine l’épaisseur du verre et libère des surfaces polies.

Verre trempé

Le verre trempé est une glace ayant subi un traitement thermique de renforcement augmentant considérablement sa résistance aux contraintes mécaniques (flexion, chocs...) et d'origine thermique (variation de température) sans altérer ses propriétés de base. Suivant les dimensions et son application, la trempe sera réalisée par procédé vertical ou horizontal. Les verres trempés sont toujours façonnés. Nous les proposons au catalogue en JPP. En cas de bris, le verre se fragmente en petits morceaux minimisant ainsi les risques de blessure (EN 12150). Le verre le plus couramment utilisé est le verre trempé Sécurit®.

Verre ultra-clair

En abaissant la quantité de fer, le verre ainsi transformé devient totalement transparent.

Sign up to receive our newsletter

Free quote request Free quote request

Promuseum is the material specialist for museums, spaces and cultural sites. More than 10,000 items to discover for the layout of exhibition spaces, the reception of the public, the shop space and the reserves.

Z.A. Les Marceaux
Allée Jean Chaptal
78710 Rosny-sur-Seine - France

Site dedicated to professionals